Le Bon grain et l'ivraie

De Manuela Frésil

Le Bon grain et l'ivraie

De Manuela Frésil

Manuela Frésil a filmé une année durant, des enfants exilé(e)s qui vivent dans la rue à Annecy. En petite bande joyeuse, les enfants dansent, rient, font des batailles de boules de neige tandis que les parents silencieux et inquiets tentent de préserver un semblant de vie de famille. Les conditions de vie sont rudes et plus encore quand, sur décision du préfet, le Centre qui les héberge ferme. Le film se construit sur un double récit : celui du parcours des enfants, si semblables aux autres, aux nôtres, et celui des parents, silencieux et graves, qui ont quitté leur pays pour vivre dans notre état de droit.

" Pour la première fois, Manuela Frésil (co-réalisatrice de "Entrée du Personnel") réalise un film seule, avec une caméra, un micro et une voiture. Elle est avec ces enfants, elle les regarde autant qu’ils la regardent, ils lui racontent leur quotidien, leur espoir, les peurs. Ils jouent pour elle, ils jouent avec elle. Face à la caméra, ils existent aux yeux de tous, ils sont à leur place ici et maintenant. "
Catherine Bizern

Sélection Cinéma du Réel de Paris et Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas.

Realisé par Manuela Frésil.
2020 - 1h34 - France
AVANT-PREMIÈRE

  • Le 24/03/2020 à 15h30


RENCONTRE
Débat avec la réalisatrice Manuela Frésil et Laura Boniface, coordinatrice Les Toiles du Doc - Lussas.

 

> À retrouver également en séance Hors les murs 
Mardi 24 mars à 18h30 au cinéma Les Alizés de Bron
Séance suivie d'un débat avec la réalisatrice Manuela Frésil.

Billetterie en ligne